Livraison offerte à partir de 130 € d’achat

Espèces de Truffes

On distingue deux grandes familles de truffes. Les truffes blanches parmi lesquelles on retrouve les tuber Magnatum (ou truffe blanche d’Alba) et les tuber Borchii (la « Bianchetta » pour les Italiens) et la tuber Aestivum (ou truffe d’été). Dans la famille des truffes noires, on compte les tuber Mélanosporum (la fameuse truffe noire du Périgord), la tuber Uncinatum (ou truffe de Bourgogne) et la tuber Mesentericum (truffe Mésentérique). La vedette incontestée est la truffe noire du Périgord, mais la Mésentérique a de fervents défenseurs en raison de la force de son parfum. Vous pourrez retrouver le détail de ces différentes truffes dans notre rubrique « espèces ».

Il existe pour chacune de ces truffes des qualités différentes qui font l’objet d’une classification en trois catégories distinctes. La catégorie "extra" n’est recevable que pour les truffes entières de grande qualité. Elles doivent avoir une forme arrondie et assez régulière, sans marque de coup et leur couleur doit être régulière. La catégorie « 1 » regroupe les truffes entières de bonne qualité mais présentant de petites marques de prédateurs, quelques irrégularités de couleur ou de forme. Ces défauts ne nuisent en rien ni au goût ni à la conservation de la truffe. Dans la catégorie « 3 », entre les truffes entières et les morceaux de truffes présentant des irrégularités de forme, de couleur et d’aspect plus marqués.

La truffe « Mélanosporum », la truffe noire du Périgord est la meilleure et la plus recherchée. Elle est aussi -et assez logiquement- la plus chère. Si l'on prend une base 100 pour la truffe du Périgord, on aura 15 pour la Tuber mésentérique, 20 pour la truffe d’été (tuber Aestivum), 50 pour la truffe de Bourgogne (tuber Uncinatum).

Truffes Tuber Aestivum

La tuber Aestivum, aussi appelée truffeblanche d’été, truffe de la Saint-Jean ou encore la « précoce d’été ». Elle doit ses surnoms à la période de sa récolte atypique : de mai à septembre (les autres truffes se ramassent plutôt à l’automne). Sa couleur extérieure est grise, et sa chaire beige. Elle dégage un délicat parfum de noisette mais cettetruffe relativement bon marché, n’est pas très endurante. Ses arômes sont beaucoup moins prononcés que ceux des truffes de Bourgogne et du Périgord. Il est donc préférable de l’acheter fraiche et de la consommer le plus vite possible pour en profiter au maximum. L’idéal est de l’utilisée râpée sur des poissons, viandes ou salades.

Truffes Tuber Uncinatum

La Tuber Uncinatum, aussi appelée truffe de Bourgogne, truffe deChampagne, truffe de Lorraine, outruffe de Haute-Marne. C’est une truffede grande qualité. On l’appelle également truffe grise bien que sa couleur soit marron foncée tirant sur le noir. Sa chair couleur chocolat offre un parfum délicat, mais moins puissant que la truffe du Périgord.

A la différence de la truffe noire du Périgord qui est un champignon de clairière appréciant la chaleur, la truffe Uncinatum affectionne les milieux ombragés. En général, les truffières naturelles s’installent sur des sols anciennement cultivés que la forêt a regagnés.

La zone géographique naturelle de la tuber Uncinatum s’étend de la méditerranée jusqu’à la Russie. Cette capacité d’adaptation en fait une candidate de prédilection à la culture truffière en verger.

Truffes Tuber Mesentericum

La tuber Mesentericum ou truffe mésentérique a souvent été dédaignée en raison de ses arômes trop puissants et son goût particulièrement intense. Son parfum d’humus est teinté d’une pointe de réglisse. Elle se plait principalement dans l’est de la France, en Italie et en Suisse sur les sols calcaires et pentus. C’est toutefois en Lorraine qu’elle est le plus souvent ramassée à l’état sauvage (il existe très peu de cultures pour cette variété). Sa forme est assez irrégulière, sa peau noire sa chair marron chocolat marbrée de blanc. Elle se récolte de fin septembre à fin décembre. Avantage culinaire ; la truffe mésentérique supporte bien la cuisson (à faible température).

Truffes Tuber Magnatum

La truffe blanche Magnatum, aussi appelée truffe d'Albe ou truffe du Piémont se plait dans l’Italie septentrionale et la basse vallée du Rhône. Elle aime la compagnie des peupliers, des saules et les sols argilo calcaires. Comme l’autre truffe blanche d’Italie la tuber Borrchii, elle ressemble extérieurement à une pomme de terre(mais la Magnatum est deux fois plus grosse que la Borchii, et plus fine en bouche). Sa couleur extérieure varie du gris jaunâtre à l’ocre avec des reflets verdâtres. Son goût rappelle celui de l’ail frais ou de l’échalote. La truffeblanche Magnatum ne déguste crue, râpée sur des pates ou du riz.

Truffes Tuber Borchii

La Tuber Borchii ou truffe Blanchette ou Albidum Pico est très proche de l’autretruffe blanche d’Italie, la truffe Magnatum. Elle est plus petite, mais à part la taille, il faut être un expert pour parvenir à les différencier à l’œil. Leurs parfums se ressemblent également, mais avec beaucoup moins d’intensité pour la truffe Borchii. Alors que la truffeMagnatum vit dans une zone géographique très exigüe, la truffeBlanchette peut se rencontrer de la Sicile à la Finlande… et même dans le Périgord où elle étonne les caveurs de truffes noire. Elle se consomme crue, râpée sur des pommes de terres ou des toasts grillés arrosés d’huile d’olive et de gros sel.